Actualité - Sur le terrain

23/09/2014 - Sur le terrain

Sommet de l'ONU sur le dérèglement climatique : Ecolo attend du concret au-delà de la grande messe diplomatique

Les écologistes espèrent que le Sommet de l'ONU sur le climat ne sera pas qu'une grande messe diplomatique. Ecolo attend du Premier Ministre Elio Di Rupo de l'engagement et de l'ambition. EvelyneHuytebroeck, députée bruxelloise : "Nous attendons une véritable prise en compte de la menace qui pèse sur le climat et des actions pour y répondre".

La publication la semaine dernière du second rapport Stern démontre une accélération du dérèglement climatique et une aggravation des conséquences. Cela renforce encore l'urgence de l'action. Et il ne doit pas y avoir d’excuse financière : la plupart des investissements pour lutter contre le dérèglement climatique sont déjà rentables !

Au niveau belge, les écologistes demandent aussi que les nouveaux gouvernements régionaux et fédéral s'accordent d'urgence sur le partage des objectifs attribués à la Belgique en matière d'énergie et de climat (le burden sharing). Il s’agit de s’entendre une fois pour toute sur les efforts respectifs des régions et de l'Etat fédéral en matière d'énergies renouvelables, d'efficacité énergétique, de réductions des émissions; mais aussi de répartition des recettes de la vente des quotas de CO2 et du financement de l'aide internationale. Lors de la précédente législature, les Ministres Ecolo avaient déposé des propositions solides sur la table. Les Verts estiment enfin que boucler cet accord permettra de construire un des piliers d'un futur pacte énergétique national.

Alors que les négociations sur les objectifs de réduction des émissions piétinent, il est temps de se bouger à nouveau pour le climat. Les nombreux citoyens ayant manifesté ce weekend en Belgique et partout dans le monde ont rappelé qu’ils attendaient des décisions ambitieuses permettant d'aboutir à un accord durable sur l'avenir du climat à Paris en 2015. Dans ce contexte, Philippe Henry, député wallon, conclut : "Reporter encore l'adoption d'engagements contraignants serait totalement irresponsable !"

Me suivre sur la toile