Travail parlementaire

02/04/2015

Bpost. - Licenciements.

La direction de bpost a annoncé son intention de supprimer 323 fonctions au sein de ses services centraux d'ici 2016. Le 19 janvier 2015, dans une réponse à ma question écrite n° 43 du 13 janvier 2015, vous m'indiquiez que "L'analyse "Alpha" est toujours en cours et il serait donc prématuré d'anticiper sur ses résultats et les mesures qui pourraient être prises" (Questions et Réponses, Chambre, 2014-2015, n° 8, p. 70). 1. Pourriez-vous préciser si ces licenciements sont à mettre en lien avec le "projet Alpha" qui a été mené récemment au sein de l'entreprise? 2. Le cas échéant, pourriez-vous dès lors communiquer des détails de l'analyse interne qui a été menée ainsi que des mesures qui devraient être mises en oeuvre suite à cet audit? 3. Par ailleurs, d'autres licenciements sont-ils prévus?

 

1 et 2. Le jeudi 26 février 2015, la direction de bpost a présenté les résultats de l'analyse "Alpha" au Comité Paritaire de l'entreprise et annoncé son intention de mettre en place une nouvelle structure organisationnelle pour les services d'appui où environ 320 fonctions seraient supprimées, tant chez les employés que chez les membres du management. La réorganisation projetée serait mise en oeuvre de façon graduelle, pour aboutir à la fin 2016. Cette communication a signé l'ouverture de la concertation sociale. Il est impossible à ce jour de préciser le nombre de collaborateurs qui devraient quitter l'entreprise ou d'en commenter l'impact budgétaire, puisqu'il faut notamment attendre le nombre de collaborateurs qui auraient trouvé une nouvelle fonction après les procédures de sélection interne pour pourvoir aux postes vacants. Les mesures d'accompagnement et conditions de départ éventuelles des collaborateurs qui ne seraient pas retenus à l'issue du processus de sélection seront communiquées dès qu'elles auront été adoptées selon les règles en vigueur. En tout cas, le Job Mobility center de bpost fournira aux membres de personnel concernés l'accompagnement nécessaire, entre autres en fonction de la préparation au processus de sélection. Il va de soi que toutes les mesures d'accompagnement du personnel respecteront les cadres juridiques applicables à l'emploi de chacun (employé statutaire, employé contractuel barémique, employé contractuel non barémique). 3. D'autres licenciements ne sont pas prévus.

Me suivre sur la toile