Travail parlementaire

02/04/2015

Établissements pénitentiaires - Les membres du personnel - Agressions.

La presse a fait état récemment d'une série de statistiques relatives aux agressions dont sont victimes les membres du personnel de nos établissements pénitentiaires. Les chiffres qui sont parus dans bon nombre de quotidiens émanent du Medex, l'administration de l'expertise médicale. On parle de 173 agressions en 2012 et de 185 pour l'année 2013. Sachant que l'ensemble des agressions ne mènent pas nécessairement à un accident ou à un arrêt de travail, pourriez-vous communiquer des chiffres qui reflètent l'ensemble de la problématique pour la période allant de 2010 à 2013 sur base des rapports disciplinaires?

 

Pour l'année 2012, 137 accidents de travail avec agression ont été enregistrés, et non 173. Pour ce qui concerne les années 2013 et 2014, les chiffres sont respectivement de 185 et 192. Il existe un système d'enregistrement des agressions commises sur des membres du personnel, mais l'enregistrement ne s'effectue que sur une base volontaire par la victime. Pour l'année 2014, 110 cas ont ainsi été enregistrés. Il s'agit cependant d'un mélange de cas d'accidents et de cas sans accident. Ces différents nombres ne peuvent donc pas simplement être cumulés. Mes services considèrent dès lors que ces chiffres sont peu fiables et représentatifs. C'est la raison pour laquelle on cherche à améliorer l'enregistrement par le développement du business-intelligence et par la récente mise en service du programme SIDIS-Suite. Il n'y a actuellement pas de données centralisées disponibles via les rapports disciplinaires, mais grâce à SIDIS-Suite cela devrait être possible à l'avenir. Il restera cependant toujours une zone grise, car la description d' "agression" autorise un très large champ d'interprétation.

Me suivre sur la toile