Travail parlementaire

01/11/2014

La potentielle suppression de l'heure d'hiver pour éviter le black-out

Récemment dans la presse écrite, plusieurs spécialistes de la question énergétique ont mis en avant une proposition pour le moins originale afin d'éviter le black-out lors de cet hiver. Ces derniers proposent de supprimer l'heure d'hiver afin que nos pics de consommation puissent tomber plus tôt que dans les pays voisins. 1. a) Même s'il ne s'agit pas d'une solution structurelle permettant de résoudre le défi énergétique dans notre pays, pourriez-vous communiquer si votre administration a pu analyser cette proposition? b) Si tel est le cas, quelles en sont les conclusions?

 

Dans l'hypothèse de la suppression du passage à l'heure d'hiver, nos pics de consommation tomberaient plus tôt que dans les pays voisins, ce qui pourrait effectivement, accroître le niveau d'importation de France et des Pays-Bas. Ce niveau d'importation supplémentaire reste difficilement chiffrable dans la mesure où il dépendra fortement de la capacité de transport disponible, de la consommation des pays limitrophes (par exemple: niveau d'utilisation élevé du chauffage électrique en France) et de la disponibilité de l'électricité sur le marché. Le gain éventuel serait de toute façon très limité et l'effet ne durerait qu'environ 1 heure et serait à mettre en balance avec l'effet négatif du changement d'heure sur les autres secteurs. Cette solution n'est pas envisagée pour le moment.

Me suivre sur la toile