Travail parlementaire

03/11/2014

La recommandation de l'INAMI visant à instaurer une ligne de soins intermédiaire dans nos grandes villes

Dans son dernier livre blanc, l'INAMI formule une proposition originale visant à instaurer une ligne de soins intermédiaire dans nos grandes villes. Partant du constat que l'accès aux soins de santé pour les personnes dites vulnérables comme les sans-abris et les publics fragilisés est particulièrement problématique, l'INAMI plaide pour l'ouverture "d'un ensemble de services ayant une approche multidisciplinaire, flexible et proactive où les personnes exclues des soins de santé peuvent bénéficier des soins de santé primaires ayant pour objectif à terme de réintégrer ces patients vers la première ligne traditionnelle". Cette initiative ne se substituerait pas à l'offre de soins classiques mais constituerait une réponse spécifique et ponctuelle avant d'orienter le patient vers des structures classiques. 1. a) Avez-vous pu prendre connaissance d'initiatives similaires en Europe? b) Ces expériences sont-elles probantes? 2. Des mesures ont-elles été prises afin de mettre en place un tel dispositif dans les grandes villes de nos pays? 3. Dans ce cadre, une concertation a-t-elle pu être menée avec les pouvoirs locaux concernés? 4. Votre administration a-t-elle pu chiffrer le coût de la mise en place d'une telle mesure?

Me suivre sur la toile