Travail parlementaire

10/03/2015

L'activation du plan autisme

L'A.B.A. (Applied Behaviour Analysis ou analyse appliquée du comportement) est une approche comportementale qui repose sur les théories de l'apprentissage et qui vise à développer les compétences nécessaires à l'autonomie (communication, comportements adaptés en société, autonomie dans les actes du quotidien, etc.). L'A.B.A. semble être actuellement la seule approche détenant des preuves scientifiques suffisantes de son efficacité dans le traitement des troubles autistiques. L'État fédéral avait prévu de mettre sur pied une étude sur une centaine d'enfants afin de mesurer l'efficacité de cette méthode. 1. a) Où en est ce projet? b) Quelle enveloppe budgétaire a été consacrée à ce projet? 2. Par ailleurs, le plan autisme prévoyait la création d'un outil d'évaluation de ce handicap. a) Où est-on? b) Quelles mesures avez-vous prises afin d'activer cet outil?

 

Un plan national autisme était une intention de mon prédécesseur à la fin de la précédente législature, mais ce plan ne s'est pas concrétisé à l'époque. Le transfert de compétences relatives à la prise en charge des patients atteints d'autisme, qui découle de la sixième réforme de l'Etat, a pour conséquence que le centre de gravité en matière de diagnostic et de prise en charge de cette pathologie se trouve désormais dans les entités fédérées. Mon prédécesseur, Madame Laurette Onkelinx, a effectivement demandé à l'INAMI de mener une étude scientifique comprenant un projet-pilote qui permette de suivre pendant un an, en logopédie monodisciplinaire, des enfants présentant un trouble du spectre autistique tout en ayant comme objectif la communication entre ces patients et leur entourage familial. Il s'agissait non seulement de prendre en charge des séances de logopédie pour les jeunes patients qui n'en bénéficiaient pas mais également d'assurer par le logopède, une guidance parentale centrée sur la communication avec le jeune autiste. Les modalités de cette séance de guidance se basaient notamment sur l'avis récemment rendu en la matière par le Conseil supérieur de la Santé. Cette étude n'était donc pas spécifiquement limitée à l'Applied Behaviour Analysis (méthode A.B.A.). Le protocole proposé a fait l'objet de discussions suite à la présentation de ce projet devant le Comité de l'assurance soins de santé de l'INAMI et il est apparu opportun d'attendre les conclusions définitives d'un rapport du Centre fédéral d'expertise des Soins de santé concernant la prise en charge de l'autisme chez les enfants et les adolescents. Ce rapport (233) a été publié en novembre 2014 et recommande clairement une approche multidisciplinaire dont le suivi logopédique fait partie. Quant à l'outil d'évaluation du trouble autistique, le rapport du KCE précise que cette évaluation doit être menée avec des instruments appropriés et une observation en milieu de vie. Cette évaluation devra déboucher sur un projet de prise en charge personnalisé qui sera coordonné par un professionnel de la santé (pas nécessairement un médecin).

Me suivre sur la toile