Travail parlementaire

19/11/2014

Les importants retards des trains sur la dorsale wallonne

Le mois d'octobre 2014 a été le mois de l'année le plus critique au niveau des retards sur le rail: seulement 66,5% des trains sont arrivés à l'heure. Cette statistique désastreuse pour les navetteurs trouve un prolongement encore plus marqué sur la dorsale wallonne que dans le reste du pays. `

1. Pourriez-vous me communiquer quelques informations complémentaires sur la nature de cette particularité ?  

2. Avez-vous pris des mesures pour enrayer cette situation qui entraîne un préjudice non négligeable pour les usagers de cette ligne ?

 

1. En ce qui concerne les statistiques, les données doivent vous être fournies par Infrabel. La ponctualité sur l'ensemble du réseau s'est élevée en octobre 2014 à 87,8 %. La relation IC-D Tournai - Mons - Charleroi - Namur - Liège - Herstal a obtenu en octobre un chiffre de ponctualité de 58 % en direction de Herstal et de 64 % en direction de Tournai. La cause de cette mauvaise ponctualité résulte principalement de problèmes d'adhérence (feuilles mortes) et d'actions sociales à La Louvière-Sud, Charleroi et Liège. Évolution annuelle de la ponctualité Chaque année, la ponctualité enregistre son meilleur score au cours des vacances estivales, principalement au cours de la période allant de la mi-juillet à la mi-août. À partir du mois de septembre, on enregistre classiquement une chute de la ponctualité, qui repasse à la hausse au mois de décembre. La chute de la ponctualité en automne est quasiment inévitable du fait des problèmes d'adhérence et c'est le cas également sur tous les réseaux voisins. Causes du recul annuel de la ponctualité à l'automne i) Travaux infrastructure En raison du traditionnel congé du bâtiment, le nombre de travaux à l'infrastructure ferroviaire est sensiblement moins élevé au cours des mois d'été. A partir de septembre, ces travaux redémarrent pleinement. ii) Incidents matériel Au cours de la période automnale, on enregistre une augmentation du nombre d'incidents impliquant le matériel roulant ainsi que du nombre de minutes de retard à charge de ce matériel. iii) Manque d'adhérence L'adhérence est un problème fortement lié à l'évolution de la météo en automne. La chute des feuilles, l'encrassement, la pluie et le vent, le tout ensemble constitue un dangereux cocktail entraînant une perte d'adhérence entre le rail et le bandage de roue du fait de la formation d'une mélasse. iv) Dérangements infrastructure À partir de début octobre, il se produit parfois des variations assez importantes de températures pouvant aller jusqu'au point de gel au petit matin. Ces variations sont souvent assorties d'une augmentation de l'humidité. La combinaison de ces facteurs a un impact incontestable sur la connectivité et, partant, sur le fonctionnement des appareillages liés à la voie et à la signalisation (circuits de voie, passages à niveau, etc.). 2. Mesures visant à circonscrire la baisse de ponctualité i) Travaux infrastructure La SNCB vise à planifier et coordonner avec Infrabel les travaux de manière telle que leur impact sur la ponctualité reste aussi limité que possible et qu'il subsiste une marge suffisante pour les adapter. ii) Incidents matériel Problèmes de condensation sur les composants électriques: il est prévu une ventilation préventive de ces composants avant de les mettre sous tension. Avaries au matériel: il est prévu une action de sensibilisation à l'intention du personnel sur le terrain. Cette action sera principalement centrée sur la réalisation de contrôles préventifs. iii) Manque d'adhérence Pour prévenir le manque d'adhérence, la SNCB et Infrabel ont prévu un plan d'action. Chaque année, on identifie dans les détails le manque d'adhérence, et l'efficacité des actions est évaluée dans le but d'adapter le plan d'action en fonction de ces observations. iv) Dérangements infrastructure Au cours du mois de septembre, l'état de tous les composants infrastructure sont vérifiés en profondeur. Il est procédé à la mi-octobre à un reporting en la matière, lequel est assorti d'un plan d'action en vue d'une remédiation. Le matériel hivernal à prévoir est également vérifié, de même que le fonctionnement du chauffage électrique des aiguillages.

Me suivre sur la toile