Travail parlementaire

08/12/2014

Les risques liés aux survols de nos centrales nucléaires

Des drones non identifiés ont survolé à intervalles réguliers les installations nucléaires françaises depuis le 14 octobre 2014, sans qu'aucune piste sérieuse n'émerge. Cette situation suscite un certain émoi chez nos voisins et est interpellante à plus d'un titre par rapport aux questions de sécurité liées à ces sites. D'autant qu'outre les centrales, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) aurait été survolé le 14 septembre 2014 et qu'Areva a été concerné le 27 octobre 2014. Le fait que six vols aient été orchestrés en six endroits différents le même soir a fait basculer bien des observateurs vers l'hypothèse d'une action concertée et organisée. Face à cette potentielle menace, Greenpeace France a demandé à un expert anglais de réaliser un rapport sur le sujet. Les principales conclusions de ce rapport devraient d'ailleurs être présentés aux parlementaires français dans le cadre des auditions de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques. 1. a) Dans ce cadre, pourriez-vous communiquer si des faits similaires ont été détectés dans notre pays? b) Si tel était le cas, j'aimerais connaître le détail des rapports qui seraient en votre possession. 2. Par ailleurs, à l'échelon européen, une concertation a-t-elle eu lieu afin que l'ensemble des services de sécurité puissent être saisis des éléments liés aux évènements qui ont eu lieu en France? 3. a) Avez-vous pris connaissance de ce rapport et si pas, envisagez-vous de le faire? b) Quelles conclusions en tirez-vous?

Me suivre sur la toile